Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Chronique de Krokmou

Le Cinema = art consistant à montrer d'énorme GIF animée avec du son et une histoire... C'est en gros comme ça qu'il faudrait le voir... Et accessoirement, je travaille dans un cinema ! Instagram : coaster51 Page Facebook : La Chronique De Krokmou

Kaamelott - Premier Volet de et avec Alexandre Astier, Anne Girouard, Lionnel Astier, Alain Chabat, Géraldine Nakache, Christian Clavier, Clovis Cornillac, Guillaume Gallienne, Antoine De Caunes, Franck Pitiot, Jean-Christophe Hembert, Joëlle Sevilla, Jacques Chambon, Thomas Cousseau, Serge Papagalli, Sting, Alain Chapuis, François Morel, Caroline Ferrus, Gilles Graveleau, Nicolas Gabion...

Publié le 20 Juillet 2021 par Charley Smith in Kaamelott - Premier Volet, Alexandre Astier, Kaamelott, Anne Girouard, Lionnel Astier, Alain Chabat, Géraldine Nakache, Christian Clavier, Clovis Cornillac, Guillaume Gallienne, Antoine De Caunes, Franck Pitiot, Jean-Christophe Hembert, Joëlle Sevilla, Jacques Chambon, Thomas Cousseau, Serge Papagalli, Sting, Alain Chapuis, François Morel, Caroline Ferrus, Gilles Graveleau, Nicolas Gabion, Salwa Al Hajri, Audrey Fleurot, Loïc Varraut, François Rollin, Alexis Hénon, Alban Lenoir, Jehnny Beth, Bruno Fontaine, Stéphane Margot, Tony Saba, Brice Fournier, Neil Astier, Arianne Astier, Jeanne Astier

...Salwa Al Hajri, Audrey Fleurot, Loïc Varraut, François Rollin, Alexis Hénon, Alban Lenoir, Jehnny Beth, Bruno Fontaine, Stéphane Margot, Tony Saba, Brice Fournier, Neil Astier, Arianne Astier et Jeanne Astier.
Kaamelott - Premier Volet de et avec Alexandre Astier, Anne Girouard, Lionnel Astier, Alain Chabat, Géraldine Nakache, Christian Clavier, Clovis Cornillac, Guillaume Gallienne, Antoine De Caunes, Franck Pitiot, Jean-Christophe Hembert, Joëlle Sevilla, Jacques Chambon, Thomas Cousseau, Serge Papagalli, Sting, Alain Chapuis, François Morel, Caroline Ferrus, Gilles Graveleau, Nicolas Gabion...

Vu le 20 Juillet 2021

Bon, après 12 ans, je peux vous dire que l’attente fut longue. TRÈS LONGUE !

Alors que le royaume de Logres est sous le joug de Lancelot du Lac, plus tyrannique que jamais, un pirate retrouve Vennec et soutire une information de la plus haute importance : où est Arthur Pendragon ?

J’ai aimé le film. Pour moi, c’est le film de l’année très clairement. Il aligne tout les films français de merde qui sortent depuis des années pour les dézinguer un par un.
Je sais que c’est pas l’intention première du film, qu’il veut surtout donner une suite à la série, mais pour être honnête, c’est le meilleur film de l’année.

Le film reprend près de 10 ans après la disparition d’Arthur Pendragon que tout le monde croit mort (sauf quelque résistants), tous les acteurs ont vieilli bien évidemment mais ça n’empêche pas Alexandre Astier de faire pointer des nouvelles têtes… Surtout des têtes de sa famille en fait… Comme son fils et ses filles. Mais on en parlera plus tard.

Pour le coup, je sais pas trop comment traiter le film… Il a été réalisé, écrit, produit et il est aussi compositeur de la bande originale du film. Je parle d’Alexandre Astier. Ce mec doit être un puit de savoir, je pense que j’aurai la même réaction que Bohort…

La réalisation est belle, on sent la volonté d’apporté une idée de grandeur au royaume de Logres, mais aussi au monde qui entoure Arthur Pendragon. Je pense a beaucoup de plan, notamment le plan zénithale de la mise en place Burgonde, je pense au plan de la jeunesse d’Arthur qui sont d’une beauté sans nom, je pense au passage où on sait qu’il est là mais on attend de voir son visage pour être sûr de savoir que c’est bien lui ! Le film est beau, le travail sur la lumière est dingue, les décors sont magnifiques, tous très different les uns des autres ! On a envie de rentrer dans le monde d’Astier ! Je sais pas quoi dire d’autre, c’est beau !

Je vais passer sur la musique dès maintenant. Sans grande surprise, je pense que je vais réécouter les morceaux très très souvent ! Les musiques sont d’une beauté ! On est sur de la grande qualité, c’est épique, minimaliste, intimiste, grandiloquent et ce thème ! Mais ce thème de dingue ! Il est beau, il se retient facilement, et il est parfait dans le film. Les musiques sont calés au poil de cul et l’intégration dans le film est juste magnifique !

Le casting est juste fou ! Le casting d’origine de la série revient, tous les réguliers sont là (sauf un, Simon Astier, je ne sais pas du tout pourquoi…). Mais en plus de reprendre tous les acteurs de la série, Alexandre Astier arrive à placer des nouvelles têtes dans la série, et notamment les têtes de sa famille. Neil Astier joue Arthur dans sa jeunesse et dans ses années d’école militaire. Ariane et Jeanne Astier joue les filles de Karadoc et Mevanwi de Vannes. Ainsi que 3 nouveaux acteurs pour jouer la relève du royaume de Logres.

Je dois avouer que j’avais très peur, je mettais la barre très haut sur le film, parce que faire du sériel, c’est une chose, mais faire un film, c’est encore autre chose. Ici, c’est simple, il oublie pas ses origines, mais il arrive encore à nous surprendre, à nous montrer qu’après 10 ans, on peut être débile mais réussir à rassembler des gens pour tenter de soulever le souverain. Le film a surpasser mes attentes, je dois bien avouer que c’est clairement une surprise pour moi ! Je m’attendais pas à autant de chose dans le film et je suis pas déçu, j’irai le revoir sans hésiter.

Je veux une suite Monsieur Astier, j’espère que la suite pourra se faire et j’appelle tous les fans à demander une suite, j’appelle tous les fans à se faire vacciner et aller voir le film un maximum de fois au cinéma.

Kaamelott - Deuxième Volet doit voir le jour !

Je vous conseille vivement le film ! Je sais pas quoi dire de plus, il est drôle, touchant, émouvant et tout aussi fort. Les personnages ont tous évolués, surtout Perceval, toujours au côté d’Arthur et toujours aussi intègre et loyal et génial. Ce film est du cinéma que je veux voir plus en France ! Désolé pour tous les autres films, mais vous êtes nul à coté de Kaamelott - Premier Volet !

Commenter cet article