Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Chronique de Krokmou

Le Cinema = art consistant à montrer d'énorme GIF animée avec du son et une histoire... C'est en gros comme ça qu'il faudrait le voir... Et accessoirement, je travaille dans un cinema ! Instagram : coaster51 Page Facebook : La Chronique De Krokmou

Eiffel de Martin Bourboulon avec Romain Duris, Emma Mackey, Pierre Deladonchamps, Andranic Manet, Armande Boulanger, Alexandre Steiger et Philippe Herisson.

Publié le 13 Octobre 2021 par Charley Smith in Eiffel, Tour Eiffel, Martin Bourboulon, Romain Duris, Emma Mackey

Eiffel de Martin Bourboulon avec Romain Duris, Emma Mackey, Pierre Deladonchamps, Andranic Manet, Armande Boulanger, Alexandre Steiger et Philippe Herisson.

Vu le 18 Mai 2021.

Alors que Gustave Eiffel est récompensé pour son travail sur la structure interne de La Statue De La Liberté, Paris recherche des projets à présenter lors de l’exposition universel de 1889. Gustave Eiffel est plus intéresser par le projet du Métro que celui d’un monument. C’est pendant un diner qu’il retrouve une ancienne conquête et qu’il promet une tour de 300 mètres de haut.

Je pense que je n’ai pas besoin de parler de la performance de Romain Duris. Il est là, il pose sa présence, sa prestance et son charisme sur chaque plan !
J’ai beaucoup aimé le film, il prend son temps, montre beaucoup de chose et arrive à nous faire ressentir de belles émotions.

Le film prend un partie très risqué dès le début du film puisqu’il commence avec la mention « Librement inspiré de fait réel », donc on sent clairement que l’histoire entre Adrienne et Gustave sera très romancé et aussi que certains partis pris sur la construction de la Tour Eiffel ne seront peut-être pas véridique. Est-ce que cela gêne pour le film ? En aucun cas, le film est cohérent, la Tour Eiffel ressemble à la Tour Eiffel, rien de bien méchant.

La réalisation est propre, c’est très beau et techniquement parfait ! Je vais donner un gros plus au Directeur de la photographie et au département lumière du film, qui a fait un travail de dingue, notamment sur les ombres et les lumières notamment durant les séquences de nuit.
Un seul petit point défaut lors du montage et du cadrage d’un plan qui m’a surpris. Durant la séquence dans la cabane à coté du pont à Bordeaux, Il y a un plan avec un mouvement bizarre et tellement bizarre que le plan dure quelques secondes et ça coupe juste après. Je préfère me dire qu’il peut toujours y avoir des coquilles qui passent à travers, sait-on jamais !

Les effets spéciaux et les décors sont d’une beauté folles ! Parce que oui, récréer Paris aux 19ème siècle, c’est un challenge et le défi est relevé, haut la main, je n’ai pas vu de défaut d’effet spécial, de décor mal fait ou autre donc encore un très bon point !

J’ai beaucoup aimé la musique aussi ! Pour le coup, je suis pas un grand fan d’Alexandre Desplat mais je trouve qu’il a livré une partition très interessante pour le film et c’est vraiment different de ce qu’il a déjà fait auparavant. Je retiens notamment les touches moderne dans la musique qui rend vraiment hommage à Gustave Eiffel qui se voulait précurseur de son époque avec ses édifices. De très belle composition à des moments charnières du film et c’est très bien.

Le casting, qui repose essentiellement sur Romain Duris et Emma Mackey, est vraiment bon, on sent vraiment que les deux acteurs principaux essaye de donner de la voix à des personnes d’une autre époque. Je ne vais pas faire la réputation de Romain Duris, certain pourrait lui reprocher d’avoir tout le temps les mêmes expressions, je ne trouve pas. Justement, je pense que pour ce film, il arrive à se renouveler et prouver encore une fois qu’il est un très bonne acteur !
Maintenant, il s’agit de parler d’Emma Mackey, la nouvelle venue ! Pas vraiment nouvelle puisque tout le monde la connait comme étant « la fille dans Sex Education sur Netflix ». Parce que oui, Emma Mackey est bilingue Français/Anglais ! Outre le fait d’avoir joué dans une série Netflix a succès, Emma Mackey est une excellente actrice et dans ce film, elle est juste parfaite ! À chaque séquence ! Et c’est pas rien puisque désormais tout le monde se l’arrache, après Eiffel, elle devrait apparaitre dans la suite du « Crime De L’Orient-Express » de Kenneth Brannagh, « Mort Sur Le Nil ». Et il a bien raison, parce que en dehors d’assurer dans Sex Education, elle assure en amour de jeunesse de Gustave Eiffel, et on comprends le bonhomme d’avoir donné la forme d’un A à la Tour Eiffel.

J’ai trouvé le film très interessant et très beau visuellement. Les émotions sont là et le processus de création de cette tour est tout aussi interessant ! Avoir réussi à mêler une histoire d’amour à l’un des plus beau monument du monde n’est pas donné à tout le monde, mais le coup est réussi et le résultat est très beau !

Je vous conseille vivement le film, surtout pour la romance, et un peu pour le coté historique de l’edifice ! Je ne pourrais pas vous dire ce qui est vrai et faux dans le film mais il m’a divertit dans le sens où je suis bien content d’avoir découvert une histoire aussi complète !

Commenter cet article