Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Chronique de Krokmou

Le Cinema = art consistant à montrer d'énorme GIF animée avec du son et une histoire... C'est en gros comme ça qu'il faudrait le voir... Et accessoirement, je travaille dans un cinema ! Instagram : coaster51 Page Facebook : La Chronique De Krokmou

An American Pickle (HBO Max/Max Original) de Brandon Trost avec Seth Rogen, Sarah Snook, Molly Evensen, Eliot Glazer, Kevin O’Rourke, Sean Whalen, Geoffrey Cantor et Jon Donahue.

Publié le 4 Février 2021 par Charley Smith

An American Pickle (HBO Max/Max Original) de Brandon Trost avec Seth Rogen, Sarah Snook, Molly Evensen, Eliot Glazer, Kevin O’Rourke, Sean Whalen, Geoffrey Cantor et Jon Donahue.

Vu le 4 Février 2021.

Herschel Greenbaum vit en 1919 en Europe De L’Est. Un jour, il rencontre Sarah, se marie avec elle et ils décident d’aller vivre aux USA. Il trouve du travail dans une usine de « Pickle » en tant que dératiser. Mais un jour, il tombe dans un bac de saumure 30 sec avant la fermeture définitive de l’usine. Il se réveillera 100 ans plus tard, dans un monde totalement changé.

Bon, c’est moyen ! Même très moyen pour être honnête ! Je m’attendais plus à un film choral où le personnage principal apprends quelque chose à son descendant de manière plus lente et plus belle. Ici, c’est juste une guerre entre Seth Rogen et Seth Rogen. Ce qui en soit n’est pas très interessant. Dans ce genre de film, on s’attend au moins à un love interest pour le personnage du petit fils mais même pas. Donc ça reste assez plat tout au long du film.

La réalisation est classique, c’est pas transcendant, autant pour la petite partie en mode vieux film (avec couleur, sans grain, allez savoir !) que la partie 21è siècle. Seth Rogen est plutôt bon, à savoir qu’il doit jouer 2 fois chaque scène ce qui rallonge pour lui le temps de tournage.

L’histoire, on a vu beaucoup mieux ! Et laisser le personnage campé sur ses positions, en faire un messie, puis un paria, ça n’a rien d’interessant ! Je suis dubitatif quant à la cible du film, puisqu’au final, il a apporte rien de rafraichissant, il se repose surtout sur l’idée que Herschel a vécu il y a 100 ans. Bin oui quoi, je veux dire, c’est évident !

Je ne vous conseille pas le film bien évidemment, je pensais que ça allait être un peu mieux. C’est tout.

Commenter cet article