Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Chronique de Krokmou

Le Cinema = art consistant à montrer d'énorme GIF animée avec du son et une histoire... C'est en gros comme ça qu'il faudrait le voir... Et accessoirement, je travaille dans un cinema ! Instagram : coaster51 Page Facebook : La Chronique De Krokmou

Défendre Jacob (Apple TV+) créé par Mark Bomback avec Chris Evans, Michelle Dockery, Jaeden Martell, Cherry Jones, Pablo Schreiber, Betty Gabriel et Sakina Jaffrey.

Publié le 15 Janvier 2021 par Charley Smith in Apple, Chris Evans, Apple TV+, Mini-serie

Défendre Jacob (Apple TV+) créé par Mark Bomback avec Chris Evans, Michelle Dockery, Jaeden Martell, Cherry Jones, Pablo Schreiber, Betty Gabriel et Sakina Jaffrey.

Épisode 1 - Pilote
          Un adolescent de 14 ans vient d’être retrouvé mort dans un parc. Andy Barber, adjoint au procureur, est chargé de l’affaire.
Et donc après avoir joué Captain America, Chris Evans décide de passer dans un autre genre, et il s’attelle au drame. Dans cette épisode pilote, le sujet est passionnant, le doute est permis et on a cette ambiance très bien posé. La réalisation de Morten Tyldum (The Imitation Game) est excellente, on voit qu’il est habitué à bien posé une situation et qu’il a été libre de faire ce qu’il voulait. La musique est assez prenante sans être mémorable, mais j’ai été surpris de voir que le compositeur des musiques était Ólafur Arnalds. Pour ceux qui ne s’intéresse pas au musique, ce nom ne vous dira rien et pourtant, il a signé la musique d’une série que j’apprécie beaucoup et qui est dans le même thème qu’ici, j’ai bien nommé la série « Broadchurch » avec David Tennant, Olivia Colman et Jodie Whitaker. Le thème de Broadchurch Saison 1 (So Close) est toutefois beaucoup plus mémorable que sur cette mini-série.

Épisode 2 - Tout Est Tranquille
    Après avoir retrouvé un couteau dans la chambre de son fils, Andy Barber est destitué de l’affaire pendant que son fils est accusé du meurtre.
Et c’est là que ça devient interessant. Autant le premier est là pour vraiment poser l’action, le cadre et les personnages, ici chacun s’étoffe un peu plus et sert l’histoire. Elle avance, on apprend des choses mais pas encore assez. Le mystère s’épaissit, et ce qui n’aide pas, c’est le personnage de Leonard Patz… Bien trop suspect pour l’être vraiment, ou bien trop « simple » pour être coupable de ce genre de monstruosité, à la fin de l’épisode, le doute est permis. Je sens que je vais regarder les épisodes assez rapidement, c’est frustrant de ne pas savoir ! Un peu comme « Broadchurch » finalement.

Épisode 3 - Impassibles
    Jacob est libéré sous caution, il commence à préparer sa défense pour le procès. Alors que l’affaire prends une tournure très personnelle, on en apprends plus sur le passé d’Andy Barber et de son père meurtrier.
Alors qu’on soit bien d’accord, j’ai beaucoup aimé Sweeney dans American Gods, notamment parce qu’il est plutôt bad ass dans le genre. Et je me suis pas trop penché sur la filmographie de Pablo Schreiber plus que ça avant… Mais je dois dire que dans la série là… Il est juste parfait ! Il a le bon équilibre entre la compassion et le fait de faire son boulot. L’envie d’atteindre des objectifs plus conséquent dans sa carrière au détriment de la vie d’un ado. Encore une fois, les acteurs sont exceptionnels.

Épisode 4 - Limiter Les Dégâts
    Alors que l’enquête avance, Jacob passe un test de personnalité, et invite une amie chez lui. Sans le savoir Laurie donne une interview a une journaliste peu scrupuleuse pour avoir un scoop.
J’avoue que les questions de l’avocate au début était d’une pertinence à toute épreuve. Et elle fait bien de poser ce genre de question parce que le procureur ne se gênera pas pour les posés si et seulement si Jacob passe à la barre. Et franchement, c’est vachement bien foutu ! Je sais pas où la série veut en venir mais sérieux, que le secret du meurtre n’ai pas autant fuite sur Internet quand la série est sorti, chapeau !

Épisode 5 - Visiteurs
    Avec J.K. Simmons.
    L’article de la journaliste est sorti. Andy est aller voir son père en prison, mais ce dernier ne fait rien pour aider son fils ou son petit-fils.
Je dois bien avouer que la situation de la mère qui perds totalement pied et qui n’a plus personne à qui se confier ou parler… C’est assez compliqué de trouver des gens qui vous soutiennent quand votre fils de 14 ans est accusé de meurtre. Il se passe beaucoup de chose dans chacun des épisodes, des nouveaux éléments et des nouveaux retournements de situation. Et on se demande vraiment où la série veux en venir, on est sur un gros mystère bien ficelé.

Épisode 6 - Chimères
    Avec J.K. Simmons.
    Andy Barber a pu voir le téléphone de Ben Rifkin, mais ça n’a rien donné. Il apprend que son fils a ouvert un nouveau compte Instagram et a posté une photo qui pourrait constituer un aveu. Leonard Patz est de nouveau un suspect dans l’affaire.
Je dois avouer que Chris Evans crève l’écran dans cette épisode. La manière dont il veut protéger son fils dans l’épisode est juste poignante ! 

Épisode 7 - Job
    Avec J.K. Simmons.
    Le procès se déroule et les retournements interviennent de temps en temps.
C’est compliqué de parler de quelque chose dont on ne veut absolument pas spoiler la fin. Et encore, je ne suis pas au courant de tout, il reste encore un épisode, c’est pour une raison sinon la série se serait arrêté à l’épisode 7

Épisode 8 - L’Après
    Ils partent au Mexique et des secrets ressurgissent.
Alors qu’on soit bien d’accord sur beaucoup de chose, je trouve que la performance du casting est juste magistrale ! Chris Evans est époustouflant, Michelle Dockery est exceptionnelle, Jaeden Martell est comme d’habitude, il s’est y faire. Mais alors écrire un livre, l’adapter en série et terminer comme ça, je suis pas d’accord ! Je n’appelle pas ça une fin. Et dire « il faut laisser au gens se faire une idée », non, c’est soit t’apporte des réponses, soit t’écris rien… C’est comme parler pour rien dire…

En outre, le casting est excellent, la réalisation est bonne aussi Morten Tyldum n’a plus rien à prouver et il le sait.

ZONE SPOILER !

J’ai été faire une petite recherche sur Internet pour connaitre les différences entre la série et le livre; eh bien, en réalité, il n’y en a pas tant que ça. Jacob est toujours en procès pour le meurtre de Ben Rifkin, il est acquitté suite au « suicide » de Leonard Patz. Ils partent au Mexique, il fait la rencontre de Hope, elle disparait mais celle-ci n’est pas retrouvé vivante mais bien morte dans le livre (ce qui appuie tout l’argumentaire du devenir de Jacob), suite à cela, la mère se rend compte que son fils est en passe de devenir un véritable Serial Killer et ne pouvant vivre avec cela, elle décide de se suicider. Pour la fin du livre, la fin n’est toujours pas satisfaisante, mais elle a le mérite de montrer que Jacob est pire que ce que l’on croit.

La série est à voir, mais la fin est à revoir. Je pense que c’est plus interessant de ne pas en prendre compte. J’aurai préféré une fin fermé, avec un élément de réponse, toute la série repose sur ça, c’est répondu un peu trop rapidement et c’est bien dommage.

Commenter cet article