Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Chronique de Krokmou

Le Cinema = art consistant à montrer d'énorme GIF animée avec du son et une histoire... C'est en gros comme ça qu'il faudrait le voir... Et accessoirement, je travaille dans un cinema ! Instagram : coaster51 Page Facebook : La Chronique De Krokmou

Wonder Woman 1984 de Patty Jenkins avec Gal Gadot, Kristen Wiig, Pedro Pascal, Chris Pine, Robin Wright, Connie Nielsen et Kristoffer Polaha

Publié le 28 Décembre 2020 par Charley Smith

Wonder Woman 1984 de Patty Jenkins avec Gal Gadot, Kristen Wiig, Pedro Pascal, Chris Pine, Robin Wright, Connie Nielsen et Kristoffer Polaha

Vu le 27 Décembre 2020.

Après avoir perdu Steve Trevor, Diana Prince vit désormais à Washington, DC et travaille pour le Smithsonian. Un braquage d’une bijouterie tourne mal, Wonder Woman intervient et les objets retrouver sont envoyés par le FBI pour être analysé par Barbara Minerva. Un objet retient l’attention de Diana, une pierre qui exauce les souhaits.

En vérité, je sais pas par où commencer. Mais genre vraiment, que ce soit de la réalisation, au jeu des acteurs, en passant par la musique et l’utilisation de l’IMAX. J’ai l’impression que rien ne vas à part le scénario.

On va commencer par ça, le scénario. Il est bon, les dialogues sont pas dingues mais c’est pas non plus une catastrophe. Certains partis pris sont faciles, j’en conviens, c’est assez classique dans le film de super héros. Les meilleurs scènes sont celles avec Barbara, il y a toujours quelque chose de constructif pour le personnage. En parlant de personnage, ils sont bien construit. Diana essaye de se refaire une vie, Barbara aimerait l’avoir, Steve revient et est troublé par ce que le monde est devenu. Le seul personnage qui m’a l’air sacrément bancal dans tout ça, c’est celui de Maxwell Lord. Sinon, ça reste l’évolution classique du « je dois vivre sans toi, c’est dure, mais je dois le faire… », j’en connais un qui a fait ça aussi… Captain America…

Et maintenant, on va attaquer le vif du sujet…
    -La réalisation : Patty Jenkins avait réussi une bonne réalisation sur le premier Wonder Woman. Mais alors, là, c’est juste mal fait. J’y crois pas. Je sais pas, ça marche pas, visuellement, ça le fait pas, j’y crois pas.
    -Le jeu des acteurs : le seul truc sur laquelle il fallait pas que Patty Jenkins, c’était la direction de ses acteurs… Et elle s’est planté, le seul qui joue bien dans le film, c’est Chris Pine. Gal Gadot fait le job pour avoir son chèque. Pedro Pascal en fait des caisses alors qu’il est bon dans The Mandalorian, Kingsman - Le Cercle D’Or et d’autre rôle. Je comprends pas pourquoi il en fait autant. Kristen Wiig est moyenne, elle excelle plus dans la comédie que dans le film d’action Blockbuster. Je sais pas ce qu’il s’est passé sur le deuxième film, mais c’est mauvais.
    -La musique : Et c’est là que c’est blessant. On retrouve cette fois Hans Zimmer sur la partition musicale du film et pour moi, c’est pas bon. J’adore Hans Zimmer, j’adore une grande partie de son travail mais j’ai l’impression que les musiques dans Wonder Woman 1984 sont juste inexistantes. Le thème de Wonder Woman est repris seulement une fois pour dire qu’il l’a repris de « Batman V Superman », sinon il n’y a pas de thème principal convaincant et qui reste en tête. Toujours pour en revenir à « Batman V Superman », je ne comprends absolument pas ce que vient faire le thème du film dans « Wonder Woman 1984 ». Ce thème est là pour montrer le point de vue de Bruce Wayne sur la vérité qu’il croit être. Et surtout pas la vérité universelle que peut montrer le Lasso de Vérité. Je comprends pas ce que le thème fait dans « Wonder Woman 1984 », il n’avait plus assez de temps, pas assez d’idées pour Wonder Woman, il a du réutiliser un ancien thème… Je comprends absolument pas ce que ça fait là.
    -L’utilisation de l’IMAX : Alors, vous savez que je suis un fervent défenseur de la technologie IMAX et de son utilisation sur les films. Mais ici, dire que certaines séquences ont été tourné en IMAX, c’est inutile. Pour résumer le format IMAX du film, c’est la séquence d’ouverture et la séquence de fin. Pour la séquence d’ouverture, c’est totalement justifié. C’est très beau et on est dedans… Par contre, la séquence de fin, quand je parle de fin, c’est vraiment la fin après le combat final et après la résolution. Juste une séquence lambda qui aurait pu être en 2.39 et qui ne l’est pas. Alors qu’il y avait tellement plus à faire sur les séquences d’action ou un peu palpitantes, je parle notamment du décollage en Jet qui aurait du être en IMAX, ou le combat final qui aurait aussi dû être en IMAX, mais qui ne l’est pas. Allez savoir je sais pas ce qui leur est passé par la tête.

Bilan de tout cela, c’est pas très folichon, je pense qu’il est à voir pour ce faire une idée. Mais comme un ami à dit « On dirait un film Netflix » et je confirme. J’aurai été très déçu de voir ce film au cinéma, et surtout en IMAX pour n’avoir que 5% du film dans ce format. Des musiques de Hans Zimmer inexistantes et un jeu médiocre. Je ne recommande pas « Wonder Woman 1984 » et je ne sais pas où Warner veut aller, mais ça sent pas bon.

Commenter cet article