Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Chronique de Krokmou

Le Cinema = art consistant à montrer d'énorme GIF animée avec du son et une histoire... C'est en gros comme ça qu'il faudrait le voir... Et accessoirement, je travaille dans un cinema ! Instagram : coaster51 Page Facebook : La Chronique De Krokmou

Enragé de Derrick Borte avec Russell Crowe, Caren Pistorius, Gabriel Bateman, Jimmy Simpson, Austin P. McKenzie et Juliene Joyner

Publié le 3 Septembre 2020 par Charley Smith

Enragé de Derrick Borte avec Russell Crowe, Caren Pistorius, Gabriel Bateman, Jimmy Simpson, Austin P. McKenzie et Juliene Joyner

Vu le 4 Septembre 2020.

Ancien agent de maitrise, Tom Cooper, divorcé, accroc au médicament et psychologiquement instable, tue son ex-femme et son nouveau mari puis brule leur maison. Rachel en instance de divorce, est en dehors de sa vie. Elle est en retard pour son travail de coiffeuse à domicile et pour emmener son fils Kyle à l’école. Bloqué à un feu rouge, elle klaxonne le Pick-Up devant elle… Mais elle tombe sur Tom Cooper.

On connait tous l’échelle de classification des films du CNC : Tous Publics, Avertissement, -12 ans, -16 ans et -18 ans. Ça existe aussi pour la télé (CSA) et pour les jeux vidéo (PEGI).
Quand le CNC nous annonce un film « Interdit aux -12 ans », je suis toujours dubitatif. Par exemple, Les Nouveaux Mutants est interdit aux moins de 12 ans, alors qu’en soit, ça fait pas super peur, c’est juste visuel, j’aurai même peut-être mis un Avertissement.
Mais pour Enragé, ils nous ont sortis une interdiction avec avertissement en plus.

Et pour le coup, ils ont eu raison. On a tous déjà vu au moins une fois un Torture Porn (Film d’horreur où on préfère mettre des tonnes de faux sang et des trucs bien trashs, on y croit pas et c’est normal).
Ici, Enragé, c’est pas Evil Dead, c’est pas Hostel. Ça se passe dans la vraie vie, avec des vraies gens, pas de malédiction antique, pas de monstres (quoique). De par le fait que le film se déroule dans le monde réel de la réalité véritable (Karim, c’est pour toi !), la violence, on y croit et les trashs.

Le film prends (à raison) le partie de ne montrer que le point de vue des protagonistes (Russell Crowe et Caren Pistorius). Pas de superflu en vue, juste une femme qui essaye de battre contre un sociopathe.

Russell Crowe est excellent (pour changer), on le retrouve avec un gros vide (il vieillit comme tout le monde) et totalement névrosé ! Il est génial dans le rôle et il joue à merveille.
Caren Pistorius est excellente, elle a peur, on le voit et on y croit, c’est le plus important.

La réalisation est classique, sans grande folie des grandeurs. Ce « Duel » (Tonton Steven, c’est pour toi !) du 21ème siècle est bon et on y croit. Pour le coup, le générique fait quelque chose que j’adore, il prend des images de video surveillance pour les inclure dans la diégèse. Ce qui est assez rare. Il nous explique dans le générique que la violence commence à envahir le monde et que cela ne pourrait être stopper sachant qu’il y a moins de flic, moins de candidature dans la police, etc.

La musique est bonne également, on retrouve le thème principale à plusieurs reprises dans le film, ce qui appuie encore plus la détresse du personnage principal.

Pour résumé, j’ai aimé le film. C’est extrêmement violent, on y croit et ça m’a fait mal au bide. Je vous conseille d’aller le voir, sans enfant, je vous assure que c’est d’une violence cru. 

Spoilers : Juste au passage, une chose un peu facile dans les films, c’est le garçon qui se cache dans le grenier et fait tomber un truc, le méchant trouve où il est. C’est cliché et ils le font encore dans le film. Dans la salle, il y a même une personne qui a levé le bras en signe de contestation pour dire, c’était bien mais vous avez un cliché qui n’avait pas eu lieu depuis le début du film.

Commenter cet article