Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Chronique de Krokmou

Le Cinema = art consistant à montrer d'énorme GIF animée avec du son et une histoire... C'est en gros comme ça qu'il faudrait le voir... Et accessoirement, je travaille dans un cinema ! Instagram : coaster51 Page Facebook : La Chronique De Krokmou

Dracula (BBC/Netflix) créée par Steven Moffat et Mark Gatiss avec Claes Bang, Dolly Wells, John Hefferman, Morfydd Clark, Sacha Dhawan, Nathan Stewart-Jarrett, Jonathan Aris, Mark Gatiss, Matthew Beard et Lydia West.

Publié le 11 Janvier 2020 par Charley Smith

Dracula (BBC/Netflix) créée par Steven Moffat et Mark Gatiss avec Claes Bang, Dolly Wells, John Hefferman, Morfydd Clark, Sacha Dhawan, Nathan Stewart-Jarrett, Jonathan Aris, Mark Gatiss, Matthew Beard et Lydia West.

Ouh la la ! Steven Moffat et Mark Gatiss !  C’est du lourd mesdames et messieurs... Et c’est peu dire, après avoir écrit quelques épisodes chacun de la série « Doctor Who » (personnellement je vous la conseille, c’est ma série préféré), Steven Moffat a accepter le rôle de Showrunner de la série après Russel T Davies, le duo s’est attaqué à un monument de la littérature britannique Sherlock... en mettant sur le devant de la scène, un acteur encore inconnu à cette époque, Benedict Cumberbatch. Après 2 saisons tourné pratiquement à la suite, ils écrivent une saison 3, puis une saison 4 qui a eu du mal à sortir notamment avec les emplois du temps déjà très charger des 2 têtes d’affiches.
C’est alors qu’il ne laisse pas leurs esprits au repos pour autant. Il planche tout les deux sur une nouvelle adaptation d’un roman devenu classique et autant adapté que copié ou plagié ou hommage inavoué : Dracula de Bram Stoker.
Mais alors, la question était de savoir si une adaptation de Dracula est encore utile ?

Je vous dis ça après chaque épisode.
Je tiens à préciser que je n’ai jamais lu le livre de Bram Stoker ! Donc les différences et libertés que Moffat et Gatiss ont pris avec le livre, je ne les connais pas.
Je vais spoiler, si vous voulez lire la critique sans problème, bin GO NETFLIX, hein !
Épisode 1 - Les Règles De La Bête
    1897 - Roumanie, Transylvanie - Jonathan Harker, notable notaire anglais arrive en Roumanie pour rencontrer un comte vieillissant qui désire améliorer son anglais, j’ai nommé Dracula ! Il arrive à son château, il mange en compagnie de Dracula, il lui montre sa chambre et enfin se couche pour démarrer une nouvelle journée. Sauf que pendant la nuit, le comte rajeunit ! Ce qui est totalement impossible. Nous rencontrons une nonne qui se pose des questions sur la chose qu’est réellement le comte Dracula.
        Eh bien, c’est du grand Moffat et Gatiss ! On retrouve cette irrévérence totale dans le rôle de Dracula, on est emporté par l’histoire qui reste pour le coup au mêmes origines que le livre de Bram Stoker, mais sans pour autant trop collé aux événement du livre pour pouvoir s’en détacher par la suite. Claes Bang en Dracula est juste magistrale, il a la stature et la manière d’être d’un véritable Dracula (je n’ai pas vu The Square). Dolly Wells fait un excellent job en interprétant la Nonne Agatha, aussi irrévérencieuse et têtu que le comte lui-même. L’écriture des personnages est juste excellente, notamment les dialogues mordant (jeu de mot) lors de la rencontre entre la Nonne Agatha et le comte Dracula au couvent. D’ailleurs en parlant de cette scène, elle est tout bonnement magistrale, on a d’un coté un couvent de soeur bad-ass, pieux en bois et aucune volonté de faire rentrer Dracula dans le couvent et d’un autre, on a la confrontation entre Jonathan Harker et sa petite amie Mina. Le parallele entre les démons de chaque individu est tellement bien exécuté par la réalisation.
Épisode 2 - Vaisseau Sanguin
    Après avoir tué Jonathan Harker et laisser partir Mina, Dracula se nourrit du sang de soeur Agatha, tandis qu’il lui raconte une histoire sur son voyage en Angleterre. Alors que des meurtres ont lieu (c’est Dracula, vous enflammez pas), les membres d’équipage ainsi que les passagers décident de mener l’enquête.
        Une enquête, il fallait qu’ils en fassent une ! Je rigole, bien évidemment, quel plaisir de retrouver une enquête écrit de bout en bout par ces deux-là ! On retrouve un ancien du casting de Sherlock, Jonathan Aris qui joué un agent de la police scientifique dans Sherlock, il revient dans le second épisode pour jouer le capitaine du Déméter, le capitaine Sokolov. L’épisode 2 est un peu plus long en terme de narration (tous les épisodes font 1h30), mais il parait plus long. L’histoire se déroule sur 4 semaines de voyage entre la Roumanie et l’Angleterre. On s’aperçoit à travers l’épisode que Dracula est réellement immortel, il a déjà 400 ans d’histoire derrière lui. Nous n’apprenons rien de bien interessant sur lui dans cet épisode même si il est fort divertissant.
Épisode 3 - Sombre Boussole
    Twist de la fin de l’épisode 2, Dracula ayant coulé avec le Déméter, il se retrouve bloqué pendant 123 ans dans son cercueil. Il ressort de l’eau de nos jours au 21ème Siècle. Mis en joue par des mercenaires qui travaillent pour la Jonathan Harker Foundation. On retrouve encore une fois Dolly Wells mais dans le rôle de Zoe, qui se trouve être une nièce éloigné de la Nonne Agatha. Dracula se rend compte qu’en une centaine d’année, les humains ont fait des avancés technologique considérable et qu’il est impressionné. Au fur et à mesure de l’épisode, Dracula étant un humain avant tout, il engage un avocat pour sortir de la cellule dans laquelle il était enfermé. Il trouve un téléphone et il s’avère qu’une amie d’un interne en médecine tombe sur Dracula au téléphone. Il se nourrit d’elle qui meurt petit à petit et qui finit par décédé. Relation toutefois étrange, la fille ne semble pas avoir peur de la mort ni même de Dracula.
        Et j’ai envie de dire, quel épisode ! C’est maitrisé de bout en bout, chaque seconde, chaque plan et chaque dialogue. Et cette fin, c’est une fin qui mérite un applaudissement ! On va pas tourner autour du pot. Après la mort de Lucy, la femme que Dracula transforme, se fait incinérer, il veut la sauver mais la personne qui l’aime réellement l’interne en médecine et ami de Zoé, décide de la tuer pour lui donner une mort digne de ce nom. C’est alors que Zoé comprend pourquoi Dracula s’intéressait à elle. Elle n’avait pas peur de la mort. Et Dracula ayant bu le sang de la jeune fille assimile ses idées et son état d’esprit. Après avoir renvoyé l’interne, Zoé décide de mettre Dracula au soleil (les vampires ne peuvent s’exposer au soleil, c’est connu), sauf que Dracula ne brule pas, il y est insensible. Pour quel raison ? Tout simplement parce que comme dans la réalité, tout ce que l’on sait sur les vampires dans la série ne sont que des légendes, des superstitions et des mythes. Les vampires peuvent entrer dans une maison sans y être inviter, ils peuvent s’exposer au soleil et ils n’ont pas peur des croix. Et c’est juste du génie, on ne sait rien réellement des vampires, alors pourquoi leur donner des faux point faibles alors qu’ils en ont que un seul. Mais alors, c’est quoi cet unique point faible ? Le sang contaminé… Zoé est atteinte d’un cancer, Dracula l’a mord une fois et il vomit par la suite. Les vampires ne peuvent pas boire du sang contaminé. Dracula n’ayant plus peur de la mort, il décide d’atténuer la souffrance de Zoé, en buvant son sang et en la faisant rêver, lui buvant le sang contaminé meurt aussi.
Je vous conseille très fortement la série alors je suis d’accord que 3 fois 1h30, ça peut paraitre assez long mais je vous avoue que c’est vraiment pas une mauvaise idée, vous avez tous regardé Twilight je le sais ! Mais franchement, c’est juste magistral !

Commenter cet article