Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Chronique de Krokmou

Le Cinema = art consistant à montrer d'énorme GIF animée avec du son et une histoire... C'est en gros comme ça qu'il faudrait le voir... Et accessoirement, je travaille dans un cinema ! Instagram : coaster51 Page Facebook : La Chronique De Krokmou

6 Underground (Netflix) de Michael Bay avec Ryan Reynolds, Mélanie Laurent, Corey Hawkins, Manuel Garcia-Rulfo, Ben Hardy, Adria Arjona, Lior Raz, Peyman Maadi et Dave Franco.

Publié le 15 Décembre 2019 par Charley Smith

6 Underground (Netflix) de Michael Bay avec Ryan Reynolds, Mélanie Laurent, Corey Hawkins, Manuel Garcia-Rulfo, Ben Hardy, Adria Arjona, Lior Raz, Peyman Maadi et Dave Franco.

Vu le 15 Décembre 2019.


6 personnes se font passé pour des fantômes afin de pouvoir rétablir un équilibre dans le monde.
Que vaut donc le dernier « petit » film de Michael Bay ?

Et donc après avoir réalisé les décevants Trans-bidule Age Of Extinction et Trans-bidule The Last Knight (j’adore la trilogie, mais je trouve que les deux derniers chie beaucoup sur la trilogie… Donc il ne mérite pas le nom de Transformers) et aussi 13 Hours (qui est passé inaperçu au cinéma, pour tout vous dire, il a du rester 3 semaines à tout casser dans le cinéma près de chez moi à l’époque) que je n’ai pas vu, Michael Bay signe un retour non pas dans les salles de cinéma mais sur la plateforme de SVOD, je nomme Netflix.
Et encore une fois, il réalise mais n’écrit pas le film. Donc on va d’abord parler de la réalisation et après je vous parle des scénaristes, parce qu’il faut les mentionner.
On commence avec la réalisation…
    C’est du Michael Bay, on vous montre le film, genre les 10 premières minutes, on sait que c’est Michael Bay. Pourquoi ? Parce que chez lui, une explosion (déjà là, vous vous doutez que c’est pas Jim Jarmusch qui réalise, hein !), ça fait des étincelles… Pourquoi ? Je sais pas, mais pour Michael Bay : Boom = Étincelles et voitures qui vole, qui sont découpés et tout hein.
    En soit, c’est assez classique, on reconnait que c’est du Michael Bay classique, certain ralenti ultra stylisé et ultra léché pour un rendu qui fait son effet. On a les plans en contre-plongée, en contre-jour, et de traviole.
    Si vous vous demandez si c’est du pur-sang Bay, oui, s’en est ! Il n’y a absolument aucun doute. Bon, par contre à certain moment, je me suis un peu ennuyé.
Je continue avec les acteurs (oui, j’ai un peu menti au dessus).
    Ryan Reynolds : bon, on va pas parler du bonhomme, tout le monde le connait, c’est un mec super dans la vraie vie. Dans le film, je sais pas si c’est Michael Bay (il y a de grande chance), mais je trouve qu’il ne se donne pas à fond. Je trouve qu’il fait le film pour le chèque et parce que Netflix voulait un acteur bankable en ce moment, faut pas se mentir.
    Mélanie Laurent : Ça fait plaisir de vous revoir au cinéma d’action américain Madame Laurent. Je vous préfère en actrice qu’en réalisatrice. Quoique si vous financez vos films avec ça, je suis d’accord avec vous, c’est normal, c’est comme ça que ça marche. Mais on va pas se mentir, votre dernier film (Galveston) a été un échec dans notre bon vieux pays.
    Corey Hawkins : Wouaouh ! Je sais pas pour vous, mais je trouve que c’est l’une des révélations de ces dernières années. On a vu Corey Hawkins dernièrement dans Kong - Skull Island et il y campé un scientifique donc le rôle à l’opposé de celui-là. Et c’est con mais son personnage est le meilleur du film ! Je sais pas si c’est l’acteur ou les scénaristes mais franchement ça vaut le coup de voir le film uniquement pour lui… Et non, j’exagère rien.
Et maintenant les scénaristes.
    Si je vous parle de Rhett Reese et Paul Wernick, je suppose que vous n’allez avoir aucune idée de qui je parle. Et si je vous parle de « Dinosaure », « Monstres & Cie », « Bienvenue À Zombieland », « Retour À Zombieland », « Deadpool », « Deadpool 2 » et « Life - Origine Inconnue ». Ça vous dit quelque chose ? Un peu plus non ?
    Je sais pas pour vous, mais j’ai l’impression que ces 2 mecs ont écrit vachement de film, j’ai l’impression de les voir passer au moins une fois par an, et si ce n’est pas une fois par an, ils nous sortent 2 films la même année. En exemple, « Deadpool 2 » l’année dernière, et cette année, « Retour À Zombieland » (dont vous pouvez lire ma critique et celle d’Allan William) et 6 Underground en moins de 6 mois… C’est quand même assez impressionnant.
    A savoir que les gars ont quand même écrit 2 films pour enfant (« Dinosaure » des Disney Animation Studios et « Monstres & Cie » de Pixar Animation Studios). Et après des films de zombie, de super-héros et j’en passe.
Au niveau de l’histoire du film, je pense qu’ils peuvent mieux faire, sincerement, mais après tout, je peux pas leur en vouloir, ils ont été excellent avec « Monstres & Cie », « Bienvenue À Zombieland » et « Deadpool ». Ils excellent dans l’art de changer de genre de film, on passe à un film pour enfant à une comédie horrifique, puis un super-héros barré, ensuite un space survival (pour ceux qui n’ont pas vu « Life - Origine Inconnue », regarder ce film, il va voir apprendre la frustration) et ensuite à écrire un film d’action pour Michael Bay, chapeau bas, messieurs.
Les musiques, bin les musiques composés sont très peu présentes comme dans la plupart des productions de Michael Bay. On retiendra surtout les musiques utilisés pour le film, notamment « Dig Down » de Muse utilisé à 2 reprises dans le film, ainsi que « The Handler » de Muse aussi. Et énormément d’autre morceau dont je ne connais pas le titre.
Pour le mot de la fin, je pense que si vous êtes intrigué par le film, regardez le, vous passerez pas un mauvais moment, ça reste du divertissement. Ne pas mettre devant tous les yeux très clairement, je suis vraiment sérieux quand je dis ça. À voir parce que c’est du Michael Bay tout craché et il s’en cache pas un seconde.
PS : placement de produit pour Captain Morgan, Aviation Gin (la marque de Ryan Reynolds), et Gazprom. Si vous en avez vu d’autre mettez les en commentaire.

Commenter cet article