Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Chronique de Krokmou

Le Cinema = art consistant à montrer d'énorme GIF animée avec du son et une histoire... C'est en gros comme ça qu'il faudrait le voir... Et accessoirement, je travaille dans un cinema ! Instagram : coaster51 Page Facebook : La Chronique De Krokmou

Sans Un Bruit de et avec John Krasinski, Emily Blunt, Millicent Simonds et Noah Jupe

Publié le 23 Septembre 2019 par Charley Smith

Sans Un Bruit de et avec John Krasinski, Emily Blunt, Millicent Simonds et Noah Jupe

Sortie le 20 Juin 2018
Vu le Lundi 23 Septembre 2019

Ça fait longtemps que j’aurai du le voir, je sais ! 

Troisième film de John Krasinski, on passe du coté de survival horror.

Le monde est envahie par des créatures totalement inconnue qui sont aveugle mais qui ont une ouïe hors normes ! On commence le film au bout du 89ème jour d’invasion, on rencontre une famille qui fait des recherches dans un monde désert. Détail qui tue : leur fille ainée est sourde, du coup, comme de par hasard, ils peuvent signer ! C’est incroyable la coïncidence !

Plus sérieusement, le postulat de départ est vraiment excellent, un monde post apocalyptique, les créatures règnent en maitre sur la planète, une famille isolée et qui font tout leur possible pour rester en vie.

Le film est très bon, il est maitrisé, il sait quoi faire de sa caméra, il y a certain plan qui sont vraiment bon. Je retiens surtout le plan zénithale de l’accouchement, ce qui est génial avec ce plan, c’est qu’on commence au bas de la baignoire, on voit les pieds d’Emily Blunt descendre lentement, et en synchro avec le sang de l’accouchement, la caméra remonte lentement et on arrive sur le visage tordu de douleur d’Emily Blunt. J’adore les plans zénithaux, je suis fan de ce principe mais quand ils sont maitrisés, et bien millimétré, c’est encore mieux.



J’aimerai revenir sur 2 choses qui m’ont dérangé en majeur partie dans le film…



D’abord, on est sur un monde post apocalyptique… Alors va falloir m’expliquer pourquoi ils ont de l’électricité ? Les centrales nucléaires sont forcément HS, et qu’on soit bien d’accord, un groupe électrogène rameuterais énormément de créature autour de la ferme… Alors comment ils font pour avoir des lampes et des guirlandes partout dans la ferme ?



Et ensuite, il y a quelque chose que j’aurai fais différemment sur une séquence, c’est un détail…

La séquence du Pick-Up quand les enfants sont réfugiés dans la voiture, une créature charge la voiture, on est du point de vue de la fille ainée, il n’y a aucun bruit, et la vitre passager vole en éclat, et le bruit revient d’un coup… Et non, je suis désolé, on est sur une séquence qui est supposé être totalement muette, et on devrait avoir l’éclat de la vitre en muet aussi, l’impact que cela aurait eu…



Et je vais aussi parlé de la suite que la Paramount et John Krasinski sont en train de développer… Je suis d’accord qu’on veuille surfer sur le succès du film, c’est compréhensible, mais je vois pas en quoi la suite révolutionnera le premier film… Les créatures sont mystérieuses mais c’est pas pour autant qu’il faut donner une origine… C’est pas nécessaire, on se doute à la fin qu’Emily Blunt et sa fille vont dézinguer de la créature à tour de bras… Pas besoin de suite !

Ce qui m’éclate, c’est les différences entre la France et les États-Unis…

En France, quand on veut faire un film avec des sourds, on fait « La Famille Bélier »… Aux USA, c’est « Sans Un Bruit ».



On reste quand même sur du très bon, je vous conseille le film pour la réalisation de Krasinski et le jeu du couple à l’écran.

Commenter cet article